Ecrit par l'ancien international Serge Betsen et le journaliste Antoine Bréard, ce livre est une bonne porte d'entrée dans ce qui constitue l'essentiel des questions que se posent aujourd'hui le monde de l'ovalie.

Assez court, plutôt limpide, l'ouvrage réuni les réflexions de Serge Betsen quant à tous les défis qui sont posés au rugby français, mais aussi à toutes les questions qu'il suscite : « Pourquoi avons-nous le meilleur championnat sans réussir à faire briller notre Equipe de France ? , Pourquoi selections-nous des étrangers au sein des Bleus ? Quelle place fais-t-on aux jeunes ? Le rugby français a-t-il réellement pris le plis de la mutation liée à l'arrivée du professionalisme ? »

Toutes ces questions, Serge Betsen a le mérite de les poser, de donner son avis et donc de tenter d'y répondre. Là où ce livre va plus loin que d'autres réside dans la volonté de l'ancien sportif de terminer chaque chapitre (ou « plaies ») par des propositions. Ainsi l'auteur prouve son envie d'aller plus loin que la critique mais surtout de vouloir que les choses changent, construire un autre rugby que celui qui semble être en panne. Ces propositions vont de la réduction du nombre de matchs joués chaque année et d'un championnat « TOP 12 » à la responsabilisation des joueurs au sein des clubs et du syndicat.

Les sept plaies, quelles sont-elles ?

  • 1 Nos jeunes sont déjà hors-jeu, la détection et la formation
  • 2 Plus vite, plus haut, moins forts, la préparation et l'entrainement
  • 3 Les rois fainéants, le travail et le talent
  • 4 Le meilleur championnat au monde, ou juste le plus riche ? La compétitivité
  • 5 Les Bleus condamnés à l'inconstance ? Le XV de France
  • 6 Des dinosaures aux requins, la gouvernance
  • 7 Le temps du rugby business, l'économie

De ces sept pêchés capitaux, même le lecteur peu averti connait les critiques sur Philippe Saint-André ou se rend compte du peu de résultats de l'Equipe de France. Les constats fait par Serge Betsen ne sont donc pas des révélations chocs. Il ne cherche à accabler personnes, est très clair sur le dopage («Je n'ai jamais vu d'amphétamines en équipe de France et je n'ai jamais entendu parler de dopage dans ma carrière. Cela me fait mal au ventre d'entendre tout ça.»).

Finalement ceux qu'ils jugent le plus durement sont toutes les personnes, au sein de clubs ou dans les instances fédérales qui entretiennent le marasme actuel sans chercher à trouver de solutions.


Référence :

Les 7 plaies du rugby français de Serge Betsen

Edition Hugo Sport / 14,95 euros